Odalys City Paris XVII*** | GH, construction métallique à Nantes, Lille et Paris
  • Paris (75)
  • Bâtiment tertiaire
  • Odalys City Paris XVII
  • 01/11/2017

Intervenants :

Maître d’oeuvre :  Cabinet Hardel Le Bihan
Maître d’ouvrage : Groupe Duval

Descriptif :

Le Groupe Odalys a inauguré, en novembre 2017, son nouvel appart’hôtel Odalys city Paris XVII***. Avec ses 148 studios de 20 à 31 m², entièrement équipés, la nouvelle adresse parisienne s’inscrit dans l’aménagement de la ZAC Porte Pouchet, porté par les urbanistes TVK et Michel Guthmann. Sa spécificité : une vêture en tôles ondulées, anodisées et perforées signée GH qui singularise le bâtiment au coeur du nouveau quartier Cardinet-Batignolles.

À proximité du Boulevard périphérique, dans un quartier hétérogène en pleine mutation, la résidence hôtelière Odalys city (hôtellerie 5 258 m² – commerce 1 323 m²) déroule une façade ondulée de plus de 70 mètres de long. La proposition architecturale de l’agence Hardel Le Bihan devait répondre à trois enjeux : « L’articulation d’une diversité d’espaces et d’échelles, le respect du confort visuel et de l’intimité des habitants des logements situés à l’arrière de la parcelle, ainsi que la réduction de la réverbération acoustique », introduit Magali Lamoureux, chef de projet Hardel Le Bihan Architectes. À ses côtés, les entreprises MOX (maîtrise d’oeuvre d’exécution), EVP (structure), IGREC Ingénierie (fluides, économies et HQE), LASA (acoustique) et Legendre (entreprise générale) constituent l’équipe de maîtrise d’oeuvre.

Le choix de la forme du bâtiment et l’habillage de son enveloppe en tôles ondulées se sont imposés comme des solutions pertinentes pour inscrire le projet dans cet environnement architectural à la fois construit et en devenir, et pour se conformer aux exigences des prestations hôtelières du groupe Odalys. « Le bâti vient ainsi s’enrouler autour d’une barre de logements existante et limite la proximité avec la résidence Odalys. Là où les façades des deux bâtiments sont les plus proches, la construction est volontairement désépaissie : à partir du R+4, les chambres ne sont plus orientées vers les constructions alentour. La pente du terrain nous a incités à scinder l’ensemble et à proposer un volume de plain-pied qui participe, par courtoisie, à la mise à distance de cette barre de logements voisine. Il est occupé par un grand commerce (bardage bois et toiture végétalisée) et s’accompagne d’un jardin », explique-t-on chez Hardel Le Bihan. GH s’est également chargée de l’habillage en bardage bois.

L’appart’hôtel Odalys city Paris XVII*** se caractérise par son architecture contemporaine et originale, laquelle se développe en pointe du R+3 au R+6. Une superbe salle de petit déjeuner prend place tout en haut de l’hôtel. Entièrement vitrée par un mur-rideau, donc très lumineuse, elle dispose d’une terrasse panoramique à ciel ouvert qui surplombe Paris et offre des angles de vues imprenables. Autre particularité de ce chantier : les 2 500 pièces de la vêture métallique ondulée et perforée de 1 920 m², mises en oeuvre par GH à partir d’un dessin de pose complexe nécessitant, en amont de la fabrication, des calculs très précis pour assurer la continuité de l’onde et des perforations en façade et au niveau de la jonction des angles. L’entreprise a mobilisé toute son expertise pour relever le défi imposé par la maîtrise d’oeuvre en travaillant un produit allemand (MN Metall GmbH) qui répondait à toutes les exigences techniques et architecturales. « La façade ondulée contribue au confort urbain en diffractant les bruits de circulation. L’onde a donc été conçue pour des raisons acoustiques mais aussi pour apporter un peu de volupté dans cet univers périurbain froid et impersonnel du Boulevard périphérique », éclaire Magali Lamoureux. GH, qui a mobilisé un effectif de 30 personnes, est également intervenue pour la réalisation des menuiseries en aluminium, le mur-rideau et la charpente métallique aux étapes clés du chantier entre septembre 2016 et mars 2017. La résidence hôtelière s’insère ainsi dans la ville comme une réalisation remarquable et remarquée du Grand projet de renouvellement urbain (GPRU) de la porte Pouchet pour le réaménagement des portes parisiennes. Pari réussi !